Accueil
Le Projet Reportages Agenda Les Pays Liens Contact


English version
Accueil
Le Conseil International des Organisations de Festivals de Folklore et d'Arts Traditionnels (CIOFF) est une organisation internationale non gouvernementale. Il entretient des relations formelles de consultation avec l'UNESCO.

Fondé en 1970, le CIOFF est présent dans près de 90 pays répartis sur les cinq continents. Il regroupe près de 250 festivals internationaux dans les monde et favorise, chaque année, l'échange de près de 50.000 artistes amateurs.

Le CIOFF vise à défendre la diversité culturelle et promouvoir un dialogue interculturel au profit d'une culture de paix et de non-violence. La culture traditionnelle et populaire est placé au cœur de ses préoccupations. Et c'est grâce à son vaste réseau de membres que le CIOFF met en place différents programmes d'activités en faveur de la sauvegarde et de la promotion de ce patrimoine à travers ses diverses formes d'expression : danse, musique, jeux, rites, coutumes,...

En 1998, sous l'impulsion du Directeur général de l'UNESCO Federico Mayor et grâce au soutien financier de l'UNESCO, le CIOFF étend ses activités régionales et amorce notamment, son programme en Afrique.

L'Afrique de l'Ouest et l'Afrique Centrale sont d'abord placées aux centres des priorités. En février 1999, à l'occasion du Marché des Arts et du Spectacle Africain (MASA), le réseau CIOFF en Afrique est officiellement lancé lors de la réunion de Bingerville (Côte d'Ivoire).

Aujourd'hui, le programme est étendu aux autres régions africaines : Afrique Australe, Afrique de l'est, Corne de l'Afrique.

30/06/2008
Conventions UNESCO

Du 16 au 19 Juin 2008, s'est déroulée l'assemblée générale des états partis à la convention relative au patrimoine immatériel-2003.
Dans ce sens, une réunion des états partis africains à la convention 2003 s'est déroulé du 23 au 24 Juin. Durant cet atelier, des débats ont eu lieu sur la façon de mettre en œuvre la sauvegarde du patrimoine immatériel, à l'échelle nationale et internationale.

Du 24 au 27 Juin, a suivi la première session du comité intergouvernemental pour la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles-2005. Durant cette semaine, les états ont débattu sur le rôle de la société civile dans l'application de cette convention. Ce fut l'occasion pour les ONGs, qui se sont vu reconnaître un véritable statut,de faire entendre leur voix,